Mil et une solutions

 

Introduite par les français durant la colonisation, la baguette de pain semble avoir définitivement conquis le cœur des sénégalais. Cette modification des habitudes alimentaires a un coût pour les pays d’Afrique de l’Ouest qui ne produisent pas de blé. Pourquoi ne pas faire du pain avec le mil, le maïs, le manioc ou le sorgho ?

Réunis à Dakar lors du Forum Social Mondial, un groupe de boulangers français, indiens, mexicains, brésiliens et sénégalais tente d’accommoder céréales et tubercules locales dans diverses recettes de pain, biscuits, crêpes et tortillas. Cette rencontre est placée sous le signe du goût et du plaisir des papilles mais aussi et surtout de l’échange et de la transmission de savoirs…

Mil et une solutions a été produit à la suite du projet de SOL, Alternatives Agroécologiques et Solidaires au Sénégal en février 2011, dans le cadre du Forum Social Mondial (FSM). Ce projet de panification des céréales locales en Afrique de l’Ouest a pour objectif de créer un espace d’artisanat alimentaire pour sensibiliser les communautés à la possibilité de trouver des substituts attractifs pour les consommateurs, aux produits issus exclusivement des importations de blé. C’est à la suite de plusieurs expérimentations afin de trouver des recettes de pain, biscuits, crêpes et tortillas à base de mil, maïs, manioc ou sorgho, que les experts boulangers de SOL et les artisans locaux ont pu détailler ces recettes, très appréciées au plan gustatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *